• Ma déchirure  (Patrice 12 décembre 2012.)

    Cette blessure, ma déchirure,
    Cette plaie,
    Je t’en prie, s’il te plait,
    Soigne-la, caresse-la,
    De tes lèvres, de tes doigts,
    Prends-moi contre toi
    Épargne-moi des orages,
    Épargne-moi de la rage
    Et tiens-moi, tiens-moi fort,
    Préserve-moi du mauvais sort,
    Protège-moi de la haine,
    Protège-moi de moi-même,
    Et serre-moi contre ton cœur
    Que j’entende mon bonheur,
    Battre sous tes seins
    Battre au petit matin
    Pour ma joie, mon désir
    Entends ma joie, et mon plaisir…

    Cette blessure, ma déchirure,
    Cette plaie,
    Je t’en prie, s’il te plait,
    Soigne-la, referme-la
    De tes lèvres, de tes doigts,
    Et prends-moi contre toi
    Enlace-moi, aime-moi
    Ton corps chaud et nu
    Ton corps fébrile et mu
    Par le désir, la passion 
    Par le trouble, l’obsession
    Contre moi, serre-toi,
    Je te donne mon émoi,
    Et gémis ma chérie,
    Tes souffles me sourient
    Et tu cambres tes reins,
    Je te frôle de mes mains,
    tu frisonnes, je résonne
    … et le réveil sonne…

    à Rosalie L.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :