• Des casques face aux cagoules

     

    DES CASQUES FACE AUX CAGOULES.

    Patrice, 6 novembre 2000.

     

     

       Barbelés déroulés,

    Horizons prisons,

    Des casques face aux cagoules,

    Le plomb opposé à la pierre,

    Certaines fois, un corps sombre et roule

    Sous les cris et les pleurs d’une mère.

     

       Le croissant face à l’étoile,

    À chacun son dieu,

    À chacun ses cieux,

    L’absurde impose son voile.

     

       Le soleil épuise les esprits,

    Les merveilles se terrent la nuit,

    Deux drapeaux flottent aux vents,

    Dans les ténèbres du levant.

    À quand le lever de l’honneur ?

    À quand la fin des terreurs ?

     

       Pour sourire de nos différences,

    Pour rire de notre innocence,

    Mettre à mort la Souffrance,

    Cette fille ultime de Violence.

     

       Parades en uniformes d’assauts

    Devant temples et mosquées,

    Affrontements provoqués ;

    La haine est-il le verbe des héros ?

     

       Le soleil se couche sur l’amertume,

    À son tour s’éveille la rancune.

    Et demain, la vengeance ;

    À quand la paix du silence ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :