• Haines et frustrations.

     

    HAINES ET FRUSTRATIONS. Patrice, 11 mars 2000.

     

       Je cherche loin ce souvenir

    J’explore en vain ma mémoire ;

    À retracer toute mon histoire

    Sans espérer la retenir.

     

       Quel est donc l’évènement

    Qui me fit prendre la plume ?

    Un faible cri, un balbutiement,

    Empli de fiel et d’écume.

     

       Au crépuscule de l’innocence,

    Par un matin de démence,

    D’un doigt tremblant et fier,

    Je posais mes premiers vers.

     

       Des accords sombres et tristes

    D’un alphabet autiste ;

    Des mélodies pour vibrer,

    Des pages pour rêver…

     

       Des strophes d’espoir, de foi,

    De mélancolie ou de joie,

    D’amertume ou d’illusion,

    L’utopie en chanson…

     

       Ma voix pour éructer la colère,

    Ma voix pour déclarer la guerre !

    Certains soirs, c’est la honte

    Qui me berce de ces contes…

     

       Puis l’hiver et sa faux viendront

    Pour me vêtir d’un linceul,

    Certains feront alors mon deuil,

    D’autres, m’oublieront…

     

       Haines et frustrations ;

    Où trouver le courage

    Des armes de la rage

    Et abattre mes désillusions ?

     

       Écrire est preuve de mes peurs,

    Écrire est le sang de mes douleurs ;

    Chanter pour que vogue mon âme,

    Chanter pour oublier mes larmes…

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :