• L'être à la mer.

     

    L’ÊTRE À LA MER. Patrice, 19 février 2001.

     

     

       Cette lettre sera mon dernier écrit,

    À sa lecture, peut-être ne serais-je plus…

    Je décide d’en finir d’avec la vie,

    Et franchir les portes de l’inconnu…

     

       Je domine la mer

    Du haut de la falaise ;

    Je sens comme un malaise

    Qui m’attire vers l’enfer !

     

       Le vent iodé balaie mon visage,

    Les embruns crachés, des anges,

    M’apportent leurs étranges saveurs ;

    Le vertige se mêle au bonheur…

     

       Mes yeux se posent sur les rochers

    Où les vagues rugissantes,

    Viennent comme des acharnées

    S’écraser, frémissantes…

     

       Des sirènes invisibles

    Me chantent la bienvenue ;

    Leurs voix enivrantes, à peine audibles,

    Mettent mes peurs à nue !

     

       Comment vais-je résister

    À cet appel insensé ?

    Prendre un dernier envol

    Pour l’ultime chute folle…

     

       Voilà, j’ai franchi le pas ;

    Le fallait-il ou pas ?

    Vais-je dès lors regretter

    De ne plus voir la beauté

    De ce pauvre monde affaibli,

    Qui comme moi perd la vie…


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :