• Le jardin de mon Eden.

     

          LE JARDIN DE MON EDEN. Patrice, 3 février 1998.

     

       Je me souviens combien

    Je regrette l’Eden jardin

    Des vacances de mon enfance !

    Mon âme pleure, mon esprit se meurt,

    Mon corps s’endort de sa dernière aurore !

     

       Mes yeux d’enfant insouciant

    Ne voyaient pas l’âpreté du quotidien,

    Le labeur incessant de nos parents,

    Le cri strident d’un réveil au matin !

     

       Nos promenades en forêt,

    Mes châteaux de sable chaud,

    Les plages douces et dorées ;

    Le babil d’enfants heureux,

    Le sourire de pères joyeux,

    La fierté des mères,

    Le vent sur la mer…

     

       Puis vient la rentrée scolaire,

    Son lot d’injustices et de colères,

    Des insultes, des infamies.

    Mes yeux s’ouvraient,

    Mon coeur, lui, se fermait.

    Le monde réel m’est horreur,

    Chaque journée me faisait peur !

     

       Je compris alors l’angoisse des adultes,

    Leurs violences, leurs disputent,

    Se savoir condamnés, sacrifiés,

    En attente d’une retraite méritée

    Dont on profitera, le corps éreinté,

    Fatigué, épuisé, tuméfié…

     

       Déjà, je regrettai le souvenir

    Des vacances

    De mon enfance,

    Fuite éperdue vers l’avenir…

    Depuis, mon âme n’a de cesse de pleurer,

    Mes rêves sont hantés

    D’images d’un passé disparu ;

    Accepterai-je d’être ainsi vaincu ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :