• Le tango de la douleur

     

      LE TANGO DE LA DOULEUR. Patrice, 24 septembre 2000.

     

       Sur le grabat d’un hôtel sordide,

    Quelques gouttes d’un suspect liquide ;

    Aux pieds du lit,

    Un corps gît, sans vie...

    Recouvert d’une fine toile,

    La silhouette a rejoint les étoiles

    Et circule dans ses veines

    Le poison malsain de ses peines…

     

       Quelques dollars éparpillés :

    Le prix de sa chair.

    Pour quelques billets verts,

    Elle s’offrait aux pervers…

    Une peau dorée, maintes fois salie

    Par des mains trop propres.

    Jetée dans l’opprobre,

    Abysse infini…

     

       Ne plus souffrir telle existence,

    Rêvant de fuir son ghetto :

    « Partir, vivre d’errance,

    Vers un univers plus beau ! »

    Une dose toujours plus mortelle ;

    S’offrant aux piqûres cruelles ;

    Frêle enfant même pas femme,

    Tu erres à l’état de fantôme…

     

       Danse nue pour mes yeux fous !

    Valse seule pour l’éternité !

    Il y a longtemps que l’espoir t’a quitté !

    « L’eldorado, disais tu, c’est vers où ? »

     

       Tendre héroïne aux yeux flous,

    Le temps ne t’est plus compté ;

    Vas vers les nues pour conter

    Le sort triste de l’humanité.

     

       Une jinetera s’éteint dans la nuit,

    Son âme s’enfuit sans un bruit…

    La flamme de sa bougie vacille,

    Son esprit glisse, docile.

     

       En dehors, jouent les guitares,

    Chantent et rient les fanfares ;

    Des louanges aux dieux,

    Des larmes plein les yeux.

     

       La peur de l’enfer

    Pour oublier la misère.

    Tango et salsa rythmés en chœur,

    Et meurent les oubliés sans cri de douleur…

    Le soleil attise les requins,

    Et les attable pour leur festin !

    Pour certains, destin tragique !

    Pour d’autres, trafics bénéfiques…

     

       Aujourd’hui, je ne vois que la rage

    Dans les regards perdus

    De ces fillettes vendues

    Dès leur plus jeune âge…


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :