• Quelques fleurs

     

    QUELQUES FLEURS.

     

     

       La mort, la mort…

    La mort plane au vent du nord…

    Déjà autour de moi,

    J’entends des rires, des cris, des voix ;

    Mon caveau sera piétiné

    A peine y serai-je enterré.

     

       Oserai-je, dès lors, imposer en ultime volonté,

    Un dernier acte d’une sombre piété :

    - Quelques fleurs

    Pour bleuir ma tombe ?

    - Quelques pleurs

    Pour bénir mon ombre ?

     

       Serai-je dès lors hanté

    De remords, de honte ?

    Pourrai-je dès lors chanter

    Quelques vers, quelques contes ?

     

       Accepter sans regret de faire le deuil,

    De partir vers l’inconnu, devant le seuil

    De mes ténèbres, de mes angoisses,

    De mes longs et funèbres silences ?

     

       Irai-je au paradis ou aux enfers ?

    Ou condamné à d’éternels tourments ?

    Quels seront là mes châtiments ?

    Vivre ma mort tel un doux rêve ?

     

       Final :

     

       Quelques fleurs pour gémir ma tombe !

    Quelques pleurs pour salir mon ombre !

    Une poignée de terre, de cendres et de sang,

    Pour graver l’éternité de mon chant…


    Patrice K, 3 janvier 2002.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :