• une nuit de bonheur

     

     

     

    Une nuit de bonheur.

     

     

     

       La lune glissait ses rayons à travers les volets disjoints. Dans la sombre pièce, seul un souffle léger rythmait les secondes fuyantes. Je me tenais assis, à la regarder dormir allongée dans ce grand lit.

     

    Le drap de soie avait coulé jusqu’à ses chevilles découvrant son corps nu que je ne me lassais d’admirer. Sa peau sombre et moirée était zébrée par la lune impudique.

     

    Un léger frisson parcoura cette silhouette galbée aux formes gracieuses qui hantera à jamais mes nuits de solitude. Ses lèvres frémirent et sa main aux longs doigts fins se mit à me chercher à ses côtés. Prenant conscience de mon absence, ses yeux s’ouvrirent.

     

     

     

    - « Tu es réveillé ? Qu’est-ce que tu fais assis sur cette chaise ? »

     

     

     

    Dans ma contemplation, je ne me rendais pas compte qu’elle m’adressait la parole. J’étais comme hypnotisé par cette présence. Les heures, les jours, les semaines et les années pouvaient bien s’écouler… j’étais bien. Je serais resté là toute l’éternité. Que m’importe alors le monde. Il n’y a qu’elle… Son souffle, ses yeux, sa peau, ses lèvres, sa voix. Spectacle plus enivrant que n’importe quel rêve, aussi merveilleux soit-il !

     

     

     

    - « Arrête, idiot, tu me gênes ! »

     

     

     

    À ces mots, elle me tendit sa main et m’entraîna contre son corps voluptueux et encore enivré de sommeil.

     

    Ses lèvres se posèrent sur les miennes et me mordant elle me susurrait des mots emplis de tendresse et de promesses sensuelles. Son corps se cambrait sous le désir de mes baisers. Mes mains parcouraient son corps à la recherche d’un tremblement, d’une émotion. Nos larmes fusionnaient dans une étreinte passionnée.

     

     

     

    Je crois savoir maintenant ce qu’est une nuit de bonheur.

     

     

     

     

     

    Mato Witko

    novembre 2008.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :